Google a une fois de plus mis à jour ses directives d’évaluation de la qualité de la recherche. Le plus gros changement : « EAT » devient « EEAT ». Le facteur « Expérience » a été ajouté, donc à partir de maintenant, la documentation se concentrera sur les termes Expérience, Expertise, Autorité et Fiabilité.

EEAT de Google : un nouveau critère sur l’expérience du contenu

EEAT est un acronyme qui signifie Experience, Expertise, Authority, Trust. Il s’agit d’un concept clé dans le monde du positionnement SEO, puisque Google prend en compte ces quatre facteurs pour décider quelles pages doivent apparaître dans les résultats de recherche. Ces facteurs sont importants pour le référencement car ils aident à déterminer la qualité du contenu et sa pertinence pour les utilisateurs. Un bon contenu EEAT Google se concentre sur la fourniture d’informations précises, utiles et fiables. En ayant un niveau EEAT élevé, votre site Web sera plus visible dans les résultats de recherche et aura de meilleures chances de générer du trafic.

Spécialisation

L’expérience fait référence à la quantité de contenu publié par un site Web, mais surtout à avoir un niveau de connaissance large dans un domaine spécifique. Google prendra également en compte la paternité du contenu : un super article SEO anonyme ne vaudra pas la même chose qu’un comme celui-ci, qui a la signature d’un spécialiste du secteur avec plus de 10 ans d’expérience, c’est-à-dire un professionnel du secteur qui a de l’expérience et un haut niveau de connaissance de ce dont il parle, qui est reconnu dans le secteur et qui génère la confiance.

Pour Google, un site Web avec un contenu plus pertinent et de qualité sera plus digne de confiance. En ce qui concerne la quantité, elle ne se réfère pas tant au volume de mots clés que la plupart de son contenu peut avoir, puisque Google a confirmé qu’il n’y a pas de taille de contenu optimale à positionner, pas même minimale, mais que ce qui est l’important est que cela soit pertinent et réponde à l’intention de recherche de l’utilisateur. Si l’utilisateur pose une question ou une demande à Google et que vous pouvez la résoudre en 100 mots, vous n’avez pas besoin de mille, tant que vous répondez à sa demande et ne générez pas de fausses attentes, ce qui pourrait entraîner des taux de rebond élevés. Il est clair qu’il fait référence à l’étendue du Web, dans le sens où un site Web avec 200 URL avec un bon contenu sera toujours plus pertinent qu’un avec trois pages, car à moins qu’il ne s’agisse d’un sujet très petit et simple. En si peu de contenu il vous est impossible de vous présenter comme un grand connaisseur en la matière. La recette serait d’avoir des sites généreux en termes de contenu qui est proposé autour d’un thème, et d’éviter de limiter les URL pouvant être considérées comme du contenu léger.

Autorité

L’autorité fait référence à la réputation du site Web. Un site Web avec une bonne réputation aura plus de chances d’être mieux classé dans les résultats de recherche. Vous pouvez penser que la réputation est quelque chose d’abstrait, mais pour Google, ce n’est pas le cas. L’algorithme prend en compte des aspects fondamentaux tels que :

Liens vers votre site Web : vous constaterez que vous avez des backlinks d’autres sites vers le vôtre, et que ceux-ci sont de la plus haute qualité et pertinence possibles, qu’ils aient une relation thématique ou géographique avec le vôtre, et que ce profil de lien semble quelque chose de naturel et non manipulé par des pratiques que Google n’aime pas, telles que l’achat ou l’échange de liens.

Recherches de marque : une façon pour l’algorithme de connaître votre autorité est les recherches que les utilisateurs effectuent sur Google, y compris votre marque, vos membres ou vos produits et services. Il existe une technique de black hat SEO, mais qui fonctionne à court terme, qui consiste à embaucher du trafic automatisé pour effectuer des recherches de marque dans le moteur de recherche, ou mieux encore, des recherches de marque + mot clé intéressé.

Mentions de marque : Google explore les liens vers votre site Web, mais prend également en compte les liens de marque. Ainsi, toute mention que vous pouvez obtenir dans les médias, les blogs ou les sites Web, même s’ils n’incluent pas de lien, ajoute également aux effets EEAT et SEO.

Présence et pertinence dans les réseaux sociaux : avoir des profils soignés sur les réseaux sociaux à fort trafic sera pris en compte, mais surtout leur pertinence. Les signaux dits sociaux seraient les mentions, likes ou commentaires sur vos profils ou la mention de votre marque sur les réseaux. Pensez que des réseaux tels que Twitter ou Tik Tok sont également de mieux en mieux intégrés dans les résultats de Google, et le moteur de recherche peut apporter du trafic non seulement sur votre site Web, mais également sur vos profils de médias sociaux.

Confiance

Les facteurs de confiance ont plus à voir avec la présomption de véracité de votre contenu et la transparence que vous offrez. Bien qu’il soit quelque peu complexe à vérifier et à étiqueter, le fait d’avoir des certificats de confiance externes ou des outils d’examen externes qui valorisent l’expérience de vos clients sont des facteurs qui aident.